L'assemblée clérico laïque

L’Assemblée clérico laïque de la Métropole de France a siégé sous la présidence de son Éminence notre Métropolite Emmanuel de France,

dans ses locaux au 7 rue Georges Bizet à Paris,

  le jeudi 17 novembre 2016.

Une partie du bureau du conseil diocésain

Après un accueil très chaleureux par son Éminence, le secrétaire général le père Grégorios et tous les membres du bureau du conseil diocésain, près de 45 personnes (prêtres et laïques) représentant la trentaine de paroisses et monastères de France ont été :

 

Invitées à se prononcer sur :

 

-       L’approbation des comptes des exercices des années précédentes 2013-2014 et 2015 (Rapport moral et financier),

 -       L’élection des membres du Conseil Diocésain (art. 9 des Statuts) et des corps administratifs de la Métropole,

 -       L’examen de la demande de son Éminence le Métropolite Athénagoras de Belgique concernant la cession du complexe immobilier Sainte Barbara à Charleroi à la Métropole de Belgique,

 -       La suite à donner au différent entre la Métropole et l’association Athénée de Lyon.

 

Informées et invitées à débattre sur :

 -   La contribution annuelle de chaque paroisse et de chaque monastère aux frais de fonctionnement de la Métropole,

 -       La situation de la Fondation Educative de la Sainte Métropole à Châtenay-Malabry,

 -       Les travaux de restauration de la Cathédrale Saint-Stéphane à Paris,

 -      Le fonctionnement de l'immeuble sis à Sartrouville, 100 av. Maurice Berteaux, appartenant à la SCI "Foyer hellénique de Vieillards",

 -       La création d'une Association responsable de la gestion des actifs de la Métropole de France,

 -       Les mouvements de jeunesse et les scouts de la Métropole,

 -       L’organisation et le fonctionnement des paroisses de la Métropole.

 

 

En ouverture et tout au long de cette journée notre Métropolite n’a eu de cesse de rappeler que notre église devait être « une église ouverte, riche de sa diversité et qui rassemble ». Il a notamment rappelé que nous devions « d’abord être orthodoxes avant de faire référence à une langue ou un pays » et « être un exemple pour les autres  orthodoxes » en concluant : « C’est en tout cas l’esprit qui m’anime et qui doit tous vous animer ! »

 

La présentation des comptes de la métropole a mis en lumière un déficit chronique du en grande partie :

 

-       au déficit structurel du foyer de Châtenay-Malabry vétuste et mal isolé (augmentation régulière des dépenses de fluides (électricité, chauffage)), sans possibilité d’engager rapidement de lourds travaux, ni de répercuter les coûts sur les étudiants grecs aux revenus modestes  qui y sont accueillis .La question même de la fermeture de ce foyer reste à l’ordre du jour si la situation financière  ne se redresse pas

 

-       à la suppression, consécutive a la crise économique, de l’aide financière qu’apportait par le passé à la métropole et au foyer, l’état grec.

 

La Métropole s’efforce de trouver des solutions et a pris déjà un certain nombre de décisions pour limiter les coûts et éponger les déficits antérieurs, ainsi par exemple le déficit des trois derniers exercices a été comblé par la vente d’un bien immobilier de la Métropole, mais le déséquilibre recettes/dépenses est toujours présent  et un effort collectif  de solidarité est demandé aux Paroisses, aux Monastères  et aux paroissiens qui le peuvent.

 

Pour  la préfecture de Paris, et malgré son déficit conséquent, le foyer des étudiants de Châtenay- Malabry est considéré comme une activité lucrative, et il est demandé  de  dissocier  cette activité de celle de la Métropole, ce qui sera fait en créant une structure dédiée pour sa gestion.

Notre métropolite s’est réjoui de la fin de la restauration et  de la mise en service de la Chapelle d’Aix en Provence acquise en 2009 par la Métropole grecque.

Elle sera  dédiée aux saints Archanges Michel et Gabriel  et proposera prochainement deux offices par mois.

 

Il s’est félicité du dynamise renaissant et de la diversité des mouvements de jeunes dans nos paroisses et nos monastères (scouts de Paris, JOM, activités familles /enfants de nos Monastères)  en  insistant sur le rôle essentiel que ces activités avaient pour l’avenir de nos paroisses.

 

 A cette occasion un appel a été lancé par les scouts de Paris pour inviter  les jeunes (11-14 ans) de nos paroisses à partager le  camp  de scouts d’été qu’ils organisent avec le scouts grecs au cœur du Péloponnèse dans d’excellentes conditions matérielles et spirituelles.

  

Le Métropolite a conclu en  soulignant « combien nous nous sentions bien en France, pays qui nous donne la liberté de vivre notre foi, la laïcité n’étant en aucun cas un obstacle pour cela » et en rappelant que la métropole était à notre écoute pour nous aider et nous soutenir dans notre action.

 

Les membres du clergé présents