Communications

Adieu et bienvenue !

Au début de la prochaine année liturgique, le 1eseptembre qui vient, le p. Jean-Baptiste Garrigou deviendra le prêtre célébrant et le recteur de la paroisse Saint-Irénée. J’avais demandé à Mgr. Emmanuel de me permettre de me retirer, pour des raisons d’âge et de fatigue, après dix-huit ans de sacerdoce. La presbytéra Brita, qui m’a accompagné et soutenu pendant cette longue période, et qui aura été pendant près de trente ans la chef de chœur de la paroisse, avait déjà cédé il y a quelque temps cette responsabilité à Catherine Alexandridès. Il s’agit donc d’un renouvellement important pour la paroisse Saint-Irénée.

Mais nous ne devons pas oublier qu’une paroisse, c’est en premier lieu le peuple des fidèles qui la constitue, qui en assure la base vivante et la continuité. Nous souhaitons que le saint Esprit souffle sur notre paroisse et que l’assemblée des fidèles qui la constitue grandisse encore dans la foi et la fraternité. En effet, une église n’est pas seulement une institution assurant comme une sorte de service les célébrations liturgiques rituelles ainsi que les sacrements. C’est une communauté mystique, une partie du corps du Christ, soudée par la prière en commun et la communion au corps et au sang du Christ dans la liturgie eucharistique. C’est ce que nous souhaitons pour Saint-Irénée sous la conduite du père Jean-Baptiste.

La publication « Orthodoxes à Marseille » va aussi évoluer dans sa composition, pour mieux correspondre à son titre. Depuis quelque temps une collaboration fraternelle s’est mise en place  entre les prêtres des paroisses de la Dormition, de Saint-Hermogène et de Saint-Irénée, d’abord pour des projets comme la radio œcuménique RCF-Dialogue, mais aussi pour mettre en place une collaboration et une  entraide en ce qui concerne les célébrations. Cela va se traduire aussi pour « Orthodoxes à Marseille » à compter du 1erseptembre par une participation de représentants des trois paroisses aux différents niveaux de réalisation de la publication. Le père Jean-Baptiste Garrigou sera le responsable de la publication et de la rédaction. Il aura à ses côtés un secrétaire de la rédaction, Jean Charmois, de la paroisse Saint-Hermogène, qui assurera sous la responsabilité du p. Jean-Baptiste le travail pratique de la collecte des contributions et de la composition des numéros. Un comité de rédaction, composé de prêtres représentant les trois paroisses et de Jean Charmois, veillera  auprès du p. Jean-Baptiste à la continuité éditoriale de la publication. Michel Rimaud, de la paroisse Saint-Irénée, assurera la mise en page des numéros. Marie-Rose Spartaglioglou, assistée de Simone Boullenger, continuera à assurer la gestion et la diffusion.

Là encore, comme pour la vie paroissiale, la structure n’est pas un but en soi. La publication « Orthodoxes à Marseille » ne vit que par et pour ses lecteurs, son existence est liée à la fidélité de ses lecteurs, et cette fidélité dépend bien évidemment de l’intérêt qu’ils y trouvent. A vous donc de manifester vos souhaits et vos désirs, et aussi votre soutien par votre abonnement. Cette publication n’est pas un journal gratuit à jeter, comme ce genre fleurit aujourd’hui. C’est la paroisse Saint-Irénée et ses paroissiens qui en assurent la gestion et la responsabilité financière. Veillez donc à renouveler votre abonnement à temps. Merci !

Je remercie toutes celles et tous ceux qui travaillent et qui ont travaillé dans notre paroisse. Notre adieu, celui de la prebytéra Brita et de moi-même, n’est qu’un adieu aux fonctions et aux responsabilités, mais nous resterons, tant que le Seigneur nous le permettra, paroissiens fidèles de saint-Irénée, au milieu de vous.

Bienvenue au père Jean-Baptiste, que le Seigneur le protège et le garde ainsi que sa famille, comme nouveau berger de notre petit troupeau. 

P. Daniel


Message Patriarcal

Num. de prot. 738

page1image3693104

+ BARTHOLOMÉE PAR LA GRÂCE DE DIEU ARCHEVÊQUE DE CONSTANTINOPLE NOUVELLE ROME ET PATRIARCHE ŒCUMÉNIQUE,
QUE LA GRÂCE, LA PAIX ET LA MISÉRICORDE DE NOTRE SEIGNEUR, DIEU ET SAUVEUR JÉSUS-CHRIST, AUTEUR DE TOUTE LA CRÉATION, SOIENT 
AVEC LE PLÉRÔME DE L’ÉGLISE

 

 

Frères et enfants bien-aimés dans le Seigneur,

 

Vingt-neuf années se sont écoulées depuis l’établissement par la sainte et grande Église du Christ du« Jour de la protection de l’environnement »pour la fêtede l’Indiction. Au cours de cette période, le Patriarcat œcuménique a inspiré de manière pionnière de nombreuxprojets ayant porté de riches fruits et mis en lumière les ressources spirituelles et écologiques de notre tradition orthodoxe.

Les initiatives écologiques du Patriarcat œcuménique ont incité àdémontrer,par la théologie,les principes écologiques de l’anthropologie et de la cosmologie chrétienne. Ces initiatives ont aussifait la promotion de la vérité selon laquelle aucune vision du cheminement de l’humanité à travers l’histoire n’a devaleur si elle ne comprendaussi un élément d’espoir pourun monde qui serait une réelle « maison » (οἶκος) pour l’humanité, notamment à une époque où la menacepermanente et croissante à l’encontre de l’environnement naturel se heurte à lapossibilité d’une catastrophe écologique mondiale. Cette évolution est la conséquence de choix spécifiquesquant au développement économique, technologique et social qui ne respectent ni la valeur de l’être humain ni le caractèresacré de la nature. Il est tout simplement impossible de prendre soin des êtreshumains tout en détruisant l’environnement naturel – car il est au fondement de la vie – ettout en compromettant essentiellement le futur de l’humanité.

Bien que nous ne considérions pas comme approprié de porter un jugement sur la culture moderne à partir de « critères liés au péché », nous souhaitonssouligner le fait qu’à notre époque la destruction de l’environnement est associée àl’arrogance humaine à l’encontre de la nature et à une relation de domination àl’égard de cette dernière, de même que par le modèle eudémoniste compris comme une disposition à la cupidité et une attitude généralede la vie. Même s’il est erroné decroire que tout était mieux par le passé, il est tout aussi insensé de fermer les yeuxsur ce qui se passe aujourd’hui. L’avenir n’appartient pas à une humanité qui poursuivrait avec persistance des plaisirs artificiels et des satisfactions nouvelles vivant dans un gaspillage égoïste et provocateur, tout en ignorant les autres ou enexploitant injustement les personnes vulnérables. L’avenir appartient à la justice et à

l’amour, à une culture de l’entraide et de la solidarité et au respect de l’intégrité de la création.

Cet éthos et cette culture ont été préservés dans la tradition ecclésiale et divino-humaine de l’orthodoxie. La vie sacramentelle et cultuelle de l’Église est une expérience vivante qui exprime une vision, une approche et un usage de la création qui sont eucharistiques. Une telle relation avec le monde est incompatible avec touteforme d’introversion et d’indifférence par rapport à la création, avec toute forme dedualisme qui sépare la matière de l’esprit et compromet la réalité matérielle. Aucontraire, l’expérience eucharistique sensibilise et mobilise le croyant par rapport auxactions respectueuses de l’environnement dans le monde. Dans cet esprit, le Saint et Grand Concile de l’Église orthodoxe a souligné : « Dans les sacrements, la créationest affirmée et l’homme est encouragé à agir en économe, gardien et ‘officiant’ de celle-ci, la présentant au Créateur » (Encyclique, §14). Toutes les formes d’abus et dedestruction de la création, ainsi que sa transformation en objet d’exploitation,constituent une distorsion de l’esprit de l’évangile chrétien. Ce n’est pas une coïncidence si l’Église orthodoxe est considérée comme « la forme écologique » du christianisme dans la mesure où elle a préservé la sainte eucharistie au centre de sa vie.

En conséquence, les initiatives écologiques du Patriarcat œcuménique n’ontpas simplement été développées en réponse ou en réaction à la crise écologique moderne et sans précédent, mais comme une expression de la vie de l’Église, uneextension de l’éthos eucharistique dans la relation du croyant à la nature. Cette conscience écologique innée de l’Église a été déclarée avec audace et succèsfaceà lamenace contemporaine qui touche l’environnement naturel. La vie de l’Église orthodoxe est une écologie du vécu, un respect tangible et inviolable del’environnement naturel. L’Eglise est un événement de communion, une victoire sur le péché et la mort, ainsi que sur l’autosatisfaction et l’égoïsme à l’origine même de la dévastation écologique. Le croyant orthodoxe ne peut rester indifférent à la crise écologique. Prendre soin de la création et protéger de l’environnement sont la conséquence et l’expression de notre foi et de notre éthos eucharistique.

Il est clair que pour contribuer efficacement au défi écologique auquel noussommes confrontés, l’Eglise doit reconnaître et étudier de telles questions. Noussavons tous que la plus grande menace pour notre monde contemporain est le changement climatique et ses conséquences destructrices pour la survie même de notre planète. Il s’agissait du thème central du 9Symposium écologique intitulé « Une Attique plus verte : préserver la planète et protéger sa population » et organisépar le Patriarcat œcuménique en juin dernier sur les îles saroniques de Spetses etd’Hydra. Malheureusement, les incendies dévastateurs survenus récemment en Attique et les conséquences immédiates de cette immense destruction del’environnement constituent la preuve tragique des opinions partagées par les participants du Symposium à propos de la gravité de la menace écologique.

Vénérables hiérarques et enfants bien-aimés dans le Seigneur,

La culture écologique de la foi orthodoxe est la réalisation de sa vision eucharistique de la création, résumée et exprimée par la vie ecclésialeen général. Telest le message éternel de l’glise orthodoxe sur la question de l’écologie. L’Egliseprêche et proclame « les mêmes choses » « en tout temps » en accord avec les paroles irréfutables de son fondateur et de son chef : « Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas. » (Lc 21, 33) En adhérant à cette tradition, l’Église Mère appelle ses archidiocèses, ses métropoles, ainsi que ses paroisses et monastères du monde entier, à développer des initiatives, à coordonner des projets, à organiser des conférences et des activités qui feront prendre conscience et sensibiliserontles fidèles.Car la protection de l’environnement naturel est une responsabilité spirituellede chacun d’entre nous. La question brûlante du changement climatique, et sescauses et conséquences pour notre planète et pour notre vie de tous les jours offre une occasion de dialoguer à partir des principes de l’écologie théologique, mais aussiune opportunité pour des activités pratiques spécifiques. Il est extrêmementimportant de mettre l’accent sur les actions au niveau local. La paroisse constitue lacellule de la vie ecclésiale,un lieu de présence personnelle, de témoignage, de communication et de collaboration, une communauté liturgique et de service.

Une attention particulière doit aussi être accordée à l’organisation de programmeséducatifs centrés sur le Christ pour nos jeunes afin qu’ils cultivent un éthosécologique. L’enseignement de l’glise doit leur être inculquéafin qu’ils respectent la création comme étant « très bonne » (Gn 1, 26), les encourageant à faire la promotion du soin et de la protection de la création, de la vérité libératrice découlant de lasimplicité et de la frugalité, et d’un éthos eucharistique et ascétique de partage et desacrifice. Il est impératif que les jeûnes reconnaissent leur responsabilité dans la miseen œuvre pratique des conséquences écologiques de notre foi, tout en se familiarisant et en faisant connaître la contributiondéterminante du Trône œcuménique en faveur de la préservation de l’environnement naturel.

En conclusion, nous vous souhaitons une bonne année ecclésiastique et de nombreux fruits dans votre combat spirituel, invoquant sur vous la grâce vivifiante et la miséricorde de notre Seigneur DieuTout-Puissant et Sauveur Jésus-Christ, le chef parfait de notre foi, par les prières de la Toute-Sainte Mère de Dieu Pammakaristos, dont la vénérable icône, héritage sacré pour tous les orthodoxes, est vénérée avecrespect et humilité aujourd’hui.

 

 

1er septembre 2018† Bartholomée de Constantinoplevotre fervent intercesseur devant Dieu.

Remerciements (appel de fonds pour la climatisation de l’église Saint-Irénée)

 

nov 2016

 

Le Conseil paroissial et les fidèles de Saint-Irénée remercient chaleureusement tous les généreux donateurs qui ont répondu à l’appel de fonds pour l’installation d’une climatisation réversible dans l’église Saint-Irénée.

 

Nous avons pu profiter dès le mois de juillet du confort d’une climatisation souple, et avec les premiers froids, d’un chauffage facilement réglable.

 

Merci à toutes et à tous,

Notre trésorière vous enverra ou donnera le reçu fiscal correspondant à votre don,

 

Le Conseil paroissial


Association Diaspora

KALYMNOS – DODEKANISSOS
Association Culturelle et Caritative  

Quartier des Batignolles, 13129 Salin de Giraud

 


5 février 2016

 

Bilan 2015 des activités de l’association


La catastrophe financière continue de détruire en Grèce des pans entiers de l’économie et des services publics, fixant le
pays dans une spirale infernale qui semble sans fin… La situation économique s’est fortement dégradée pendant l’année
2015, avec la plupart des voyants au rouge : croissance, déficits, dette et inflation. Après des mois de crise, le
gouvernement grec est parvenu en juillet 2015 à un accord avec ses créanciers garantissant un nouveau prêt en échange de
réformes structurelles visant à moderniser le pays, et notamment la très douloureuse réforme du régime des retraites.
Le budget de fonctionnement des hôpitaux est toujours dans le rouge et à la limite des règles de sécurité.
L’afflux des réfugiés Syriens sur les îles, qu’il faut accueillir soigner et nourrir avant qu’ils ne continuent leur exode, est
venu complexifier encore plus la situation générale du pays.
L’hôpital de Kalymnos (île de l’archipel du Dodécanèse – préfecture de Rhodes – dont de nombreux grecs de la région sont
originaires) est toujours en grave pénurie de médicaments et matériels de soins quotidiens. Le fonctionnement de cet
hôpital, distant de 6 heures de bateau de l’hôpital de Rhodes, est également vital pour les nombreux habitants des îles
voisines – Patmos, Leros, Psérimos – ainsi que pour les touristes de passage.
Depuis 2012, l'association ‘Diaspora Kalymnos Dodekanissos’ fédère un collectif de bénévoles, d’associations
Helléniques et Chypriotes de la région, sans oublier le précieux relais effectué par les paroisses Orthodoxes de la région,
qui ont décidé d’unir leurs forces pour animer une chaîne de solidarité avec l’hôpital de Kalymnos. Les actions consistent
à collecter auprès des pharmacies et hôpitaux de la région des médicaments et matériels de soins sur le point d’être
déclassés mais encore parfaitement utilisables.
L’année 2015 a été sans conteste la plus intense depuis le début des activités de notre association :
 Avril 2015 – 7ème convoi expédié depuis la création de l’association : envoi à l’hôpital de Kalymnos d’un camion de
12m3 sous la conduite de M. Michel Papahadji avec d’importants lots de consommables et médicaments.
 Juillet 2015 – 8ème convoi : envoi à l’hôpital de Kalymnos d’un camion de 12m3 sous la conduite de M. Michel
Papahadji avec d’importants lots de consommables et médicaments.
 Juillet 2015 – expédition à la mairie de Kalymnos sous la conduite de M. Sakis Skillas d’un camion benne âgé de 10
ans pour le ramassage des ordures, déclassé par la Communauté Urbaine de Marseille, mais encore en état de
fonctionnement. Nous avons du refaire une mise à niveau du camion avant son départ : pneus, batteries, vidange …
 Décembre 2015 – 9ème convoi : expédition de 4 palettes de consommables et médicaments, fauteuils hospitaliers,
stérilisateurs, avec l’aide logistique de M. Georges Dimitrakis. Une grande partie des médicaments a été envoyée aux
dispensaires et paroisses de Kalymnos, Patmos, Psérimos et Leros qui distribuent gratuitement des médicaments aux
personnes nécessiteuses sous le contrôle de médecins bénévoles.
 Décembre 2015 – 10ème convoi : envoi à l’hôpital de Kalymnos d’un camion de 12m3 sous la conduite de M. Michel
Papahadji avec d’importants lots de consommables et médicaments.
Notre association a été distinguée le 7 août 2015 lors d’une cérémonie solennelle sur l’esplanade de la cathédrale de
Kalymnos, par M. Jean Galouzis - Maire de Kalymnos - pour son aide et sa générosité envers l’hôpital et les habitants.
Toutes les personnes morales ou physiques, d’origine grecque ou philhellènes, ou simplement choquées par les
souffrances du peuple grec, désirant aider la Grèce à traverser cette période très difficile de son histoire, sont les
bienvenues si elles souhaitent elles aussi manifester leur solidarité en faisant un don à l’association grâce au formulaire de
souscription ci-dessous et nous aider à couvrir les très importants frais de logistique pour expédier les colis.


Georges Herrera
Président de l'association ‘Diaspora Kalymnos Dodekanissos’


 

Aide alimentaire : rappel

 

Mais nous souhaitons pouvoir continuer à donner une aide alimentaire d’urgence aux personnes de nos paroisses qui en ont besoin. Cette aide alimentaire peut être distribuée individuellement, le dimanche après la liturgie, à la paroisse Saint-Irénée. Prière de faire passer ce message auprès des diverses paroisses marseillaises (Saint-Irénée, Dormition, Saint-Hermogène). Nous faisons donc appel à votre générosité pour apporter des denrées alimentaires non périssables et faciles à utiliser :

 

Conserves de poissons et de légumes

Purées en sachet, soupes de légumes

Huile, café, sucre, chocolat, lait en boites

 

Par ailleurs, vous pouvez aussi apporter draps, serviettes de toilette, articles d’hygiène.

 

Vous pouvez déposer ces dons à Saint-Irénée tous les dimanches. Pour tous renseignements, prière de contacter P. Daniel.

 Merci à l’avance pour votre générosité,

 Père Daniel : 0442273502, dbresson@orange.fr

 


Paroisse Saint Irénée 

Projet de chauffage et climatisation de l’église



En hiver et en été, l’intérieur de l’église est soit très froid, soit surchauffé, et les moyens dont nous disposons actuellement ne nous permettent pas de réguler la température pour rendre les conditions de participation aux liturgies plus supportables. En été, tout particulièrement, les périodes de canicules sont très éprouvantes pour les fidèles et les célébrants, notamment quand, comme l’été dernier la température extérieure dépasse pendant une longue période les 35°. L’intérieur de l’église est transformé en fournaise. Le conseil paroissial a donc jugé qu’il était impératif d’améliorer cet état de choses.

Un projet de climatisation réversible est à l’étude (chauffage en hiver, rafraîchissement en été). Le devis total se monte à près de 12000 euros (douze mille).

Nous avons impérativement besoin de votre aide financière pour pouvoir réaliser ce projet avant l’été prochain.

Vos dons feront l’objet d’un reçu fiscal : la réduction d’impôt sur le revenu se monte à 66% de la somme versée. Ainsi, un don de 100 euros ne représente qu’une dépense réelle de 33 euros.

Nous vous remercions à l’avance pour votre générosité et votre soutien.



Le conseil paroissial Saint-Irénée



Libellez vos dons à l’ordre de : Association cultuelle Saint-Irénée ; mentionnez au dos du chèque : climatisation.

Vous pouvez remettre votre don à la trésorière, Anne-Marie Gardies, ou au P. Daniel. Vous pouvez aussi les envoyer à l’adresse de la paroisse, 1 rue Raoul Ponchon, 13010 Marseille




L'Église Orthodoxe prend la présidence de Radio Dialogue

 

Dialogue, la radio des chrétiens de Marseille Provence vient de fêter en 2013 ses 30 ans d'existence. En 1982, sous l'impulsion du  Cardinal Etchegaray, alors  Archevêque du Diocèse de Marseille, les quatre grandes confessions chrétiennes cohabitant dans notre région ont crée Radio Dialogue. A savoir : L’Église Catholique, l'Église Arménienne Apostolique, l’Église Orthodoxe, l’Église  Protestante Réformée Évangélique. La première émission a été diffusée pour Pentecôte 1983.

 

Cette radio unique en son genre, est toujours aujourd'hui la seule radio statutairement œcuménique en France et elle fait intervenir les quatre églises cofondatrices sur une base d'égalité fraternelle. Bien que les communautés soient inégales de par leur nombre et leur participation financière, les quatre confessions cogèrent la radio à travers un conseil d'administration de 12 membres  au sein duquel chaque confession est représentée par trois administrateurs.  De même un système de "roulement" fait que la présidence revient à chacune d'entre elles trois années consécutives.

 

Le mandat du Président François Barou, représentant l’Église Apostolique Arménienne est arrivé à son terme. Qu'il soit remercié ici pour tout le travail qu'il a accompli.  C'est maintenant à l'Église Orthodoxe à reprendre le flambeau et à se mettre au service de Dialogue en prenant pour trois ans la présidence de la radio.

 

Le 18 mars, suite à l'assemblée générale de Dialogue, Robert Bodard   (paroisse St Irénée) a été élu à ce poste.  Il avait déjà assumé cette fonction de 2001 à 2004. Les deux autres administrateurs Orthodoxes le secondant dans sa tâche sont Catherine Solanas et Sébastien Garnier (paroisse de la Dormition de la Mère de Dieu). Ils travaillent en étroite collaboration avec le Père Grégorios Ioanidis, Vicaire Épiscopal, représentant au nom de Monseigneur Emmanuel, Métropolite de France, le membre cofondateur de l’Église Orthodoxe.

 

Depuis la création de la radio, les paroisses orthodoxes de Marseille (St Irénée, Dormition de la Mère de Dieu, St Hermogène) ont toujours participé à la vie et à l'essor de Dialogue et à la manifestation de la vitalité de l'orthodoxie dans notre région soit en cogérant la radio par des postes de président, vice-président, administrateur, soit en faisant entendre la voie de l'orthodoxie et des orthodoxes sur les ondes par des concepteurs et animateurs d'émissions.  

 

                                                                            

 

Orthodoxes à Marseille

 

 

Chaîne de solidarité avec l’hôpital de Kalymnos

L'association 'Diaspora Kalymnos Dodekanissos' qui anime depuis deux ans une chaîne de solidarité avec l’hôpital de Kalymnos - qui n'a quasiment plus aucun moyen matériel et financier pour fonctionner au quotidien - tient à remercier très chaleureusement la rédaction du journal ‘Orthodoxes à Marseille’ ainsi que les administrateurs du site www.st-irenee.fr pour leur adhésion spontanée et très efficace à cette action.

Grâce à l’important relais apporté par ces deux médias complémentaires qui touchent des populations de tous les âges et de toutes nos régions, un grand nombre de personnes ont répondu à notre appel en nous aidant à financer les transports vers la Grèce, ou bien en participant eux-mêmes à la collecte, ou encore en nous mettant en relation avec les pharmacies et hôpitaux qui nous ont fait bénéficier de leurs médicaments et matériels de soins déclassés et sortis des stocks quelques mois avant leur date limite d'utilisation.

Le prochain convoi qui partira le 12 avril 2014 est remarquable en volume et en valeur : en plus des désormais habituels médicaments et matériels de soins, nous avons récupéré un microscope opératoire, une table ophtalmologique, des fauteuils roulants, des matelas hospitaliers anti-escarres, etc…

A l’automne 2014, nous signalerons aux adhérents et bénévoles le moment de la reprise de la collecte des médicaments et matériels de soins d’ici là, la collecte est suspendue.

 

 

Très sincèrement,

 

 

Le bureau de l’association 'Diaspora Kalymnos Dodekanissos'

 


Solidarité avec l'hôpital de Kalymnos

 

Χρόνια πολλά και ευτυχισμένο το Νέο Έτος

 

 

Envoi de 2 palettes décembre 2013

 

A l’occasion de cette nouvelle année 2014, le bureau de l'association ‘Diaspora Kalymnos Dodekanissos’ présente ses meilleurs vœux de santé et de bonheur aux adhérents, donateurs, bénévoles, amis et sympathisants qui ont participé à la chaine de solidarité avec l’hôpital de Kalymnos. Souhaitons également que 2014 soit l’année qui verra s’améliorer la situation du peuple Grec et ses malheurs s’amoindrir.

 

L’année 2013, extrêmement dense et active pour notre association, a donné lieu à l’envoi de 10 palettes de matériels de soins et de médicaments à destination de l'hôpital de Kalymnos : 2 palettes en février, 6 autres en juillet et encore 2 autres en décembre. Ce dernier envoi de décembre, d’une valeur approximative de 12 000 euros, est de très loin le meilleur en qualité que nous avons effectué depuis le début de notre action de solidarité avec Kalymnos.

 

Nous avons collecté beaucoup de colis, notamment grâce au formidable relais effectué par les paroisses Orthodoxes de la région, ainsi que par les associations Helléniques et Chypriotes permettant de créer de nouveaux liens avec des pharmacies et hôpitaux, qui nous ont fait bénéficier de leurs médicaments et matériels de soins sur le point d’être déclassés mais encore parfaitement utilisables - tous les produits expédiés en décembre ont au minimum une date de validité à avril 2014. Une attention toute particulière à l’association ‘Les Nissiotes’ pour l’aide logistique précieuse amenée par Marina et Georges Dimitrakis à chaque expédition de palettes vers Kalymnos.

 

Le docteur Skevos Paraskevopoulos, directeur de l'hôpital de Kalymnos, nous envoie ses plus sincères félicitations pour la qualité de tout ce qu'il a reçu et dont il a un besoin crucial chaque jour pour délivrer les soins quotidiens aux malades : pansements, bandages, gazes, sparadraps, antiseptiques, désinfectants, cicatrisants, poches de glucose, sondes, perfusions, aiguilles, seringues, goutte à goutte, couches, blouses, gants, attelles, cannes de marche, ceintures lombaires...

 

Nous avons également envoyé en décembre de nombreux lots de médicaments à la ‘Pharmacie du Cœur’ animée par le Père Ilias Mouzourakis, église de l’Annonciation à Kalymnos, qui distribue gratuitement des médicaments aux personnes nécessiteuses sous le contrôle de médecins bénévoles.

 

Nous prévoyons déjà pour Pâques 2014 un prochain convoi qui embarquera, en plus des médicaments et matériels de soins désormais habituels, une table d'ophtalmologie complète (en attente depuis plusieurs mois dans la salle attenante à l'église Orthodoxe de Salin de Giraud) ainsi qu’un microscope opératoire sur le point d’être récupéré par le Docteur Michel Papahadji.

 

Toutes les personnes morales ou physiques, d’origine grecque ou philhellènes, ou simplement choquées par les souffrances du peuple grec, désirant aider la Grèce à traverser cette période très difficile de son histoire, sont les bienvenues si elles souhaitent elles aussi manifester leur solidarité en collectant des matériels de soins ou des médicaments ou en faisant un don à l’association grâce au formulaire de souscription ci-dessous.

 

 

 Georges Herrera

 

Président de l'association ‘Diaspora Kalymnos Dodekanissos’

 

 

 

SOUSCRIPTION en solidarité avec l’hôpital de Kalymnos

Je fais un don de ……………………… euros

Nom Prénom / Raison sociale : ………………..….……….……………….................................

...........................................................................

Adresse : ………………………………………..……….…......................................................................

CP ..................Ville :……………………........……………………………..............................

eMail : ……………………………………………......

Téléphone : …………………………………………...……

Coupon à compléter et renvoyer accompagné de chèque bancaire uniquement à l’ordre de :

Diaspora Kalymnos Dodekanissos

Solidarité avec l’hôpital de Kalymnos

Quartier des Batignolles

13129 Salin de Giraud

 

 

 

Michel PAPAHADJI

06 14 18 58 53 – michelpapahadji@orange.fr

Georges HERRERA

06 32 66 08 87 – gherrera@orange.fr

 

 

 

Télécharger
Bilan 2013 et bulletin de souscription
bilan 2013 Diaspora Kalymnos Dodekanisso
Document Adobe Acrobat 330.1 KB


MEMORIAL DU CAMP DES MILLES

 

Cher(e)s Ami(e)s

 

 

Tous ceux et celles qui ont connu ou entendu parler de Père Cyrille pourront avoir l’émotion et le plaisir de voir une photo de lui ainsi qu’une petite biographie.

 

Cette photo se trouve non pas dans une Eglise, comme on pourrait le penser, mais dans une exposition permanente aux Milles dans l’ancienne tuilerie qui a servi de camp de détention entre 1939 et 1944 et où ont été regroupées des personnes arrêtées, en attente de déportation vers les camps nazis. La majorité des détenus se composait de Juifs et d’Allemands résistants à leur gouvernement.

 

Et pourquoi Père Cyrille ?

 

Tout simplement en tant que Juste.

 

Juste, parce qu’il a caché des juifs et qu’il les a aidés à quitter Marseille, leur sauvant ainsi la vie.

 

Juste, qu’il a été avant de devenir Résistant, puis prêtre.

 

Une visite qui s’impose dans ce lieu, le Camp des Milles, désormais consacré à la mémoire de ce temps tragique.

 

 

Anne- Marie et René Gardies

 


Les Amis de Dialogue

Pour imprimer le bulletin à télécharger, cliquez sur l'icone ci-dessous et imprimez-le afin de le renvoyer à Radio Dialogue.

Télécharger
Les Amis de Dialogue 001.jpg
Image JPG 412.3 KB